Accueil
 
Alliance de François Bayrou avec Emmanuel Macron PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Bernard Cazals   
Mercredi, 29 Mars 2017 17:50

    Alors que tout le monde attendait une nouvelle candidature de François Bayrou à l'élection présidentielle, celui-ci a créé la surprise en proposant une alliance avec Emmanuel Macron.

    C'est véritablement en homme d'Etat responsable que François Bayrou, avec abnégation et courage,apportant un démenti à tous ceux qui disaient que son combat n'était qu'ambition personnelle, a proposé une alliance à Emmanuel Macron.

     Cette proposition, faite dans un moment particulièrement troublé de la vie politique française, a pour but évidemment de permettre le large rassemblement des français de bonne volonté, las du marasme ambiant, autour d'un projet de reconstruction.

    Cette offre d'alliance, qui se veut sans ambigüité comporte des exigences d'intérêt général, à savoir:

          -une véritable alternance. par rapport aux pratiques et aux orientations politiques suivies précédemment par les différents gouvernements de gauche et de droite.

           -la priorité d'une loi de la moralisation de la vie publique, faisant suite à tous ces récents exemples d'abus et sanctionnant les conflits d'intérêts; " je  ne  cèderai en rien sur la séparation nécessaire de la politique et de l'argent"

           -une politique sociale qui protège les plus faibles pour offrir à tous les chances de s'en sortir.

          - l'introduction de la proportionnelle dans la représentation nationale afin que tous les courants de pensée puissent être représentés au Parlement.

    Cette offre a été acceptée par Emmanuel Macron.

    C'est dans cet esprit de rassemblement, que le Mouvement Démocrate Aveyron va s'engager.

      Nous comptons sur les Aveyronnais et les Aveyronnaises pour soutenir cette alliance claire, solide et réaliste, loin des combinaisons d'appareils et des chimères extrémistes qui ne peuvent que nous amener divisions et désillusions.

 

   Bernard Cazals     Président du Mouvement Démocrate Aveyron 

 
Résolus à marcher ensemble PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Délégué Départemental   
Mardi, 07 Février 2017 13:11

Couverture "Résolution Francaise" 

Le livre est enfin disponible.

C'est du François Bayrou ! Cohérent avec ses valeurs fondamentales et ses principes fondateurs. Pas de changement en fonction des circonstances, lucidité, regard bien au delà du prochain sondage ou de la prochaine échéance électorale. Prêt à s'investir.

Le lecteur y trouvera une analyse pertinente de la situation du Pays et de l'état de notre Nation, y compris de nos atouts. Le besoin de retrouver l'Unité de la Nation et le chemin pour y arriver et déployer nos Energies y sont analysés et argumentés. Dans la section Vision, François Bayrou propose de nous amener vers une France où la Nation veille à ce que chacun trouve sa place, une France retrouvant sa juste place en Europe et dans le monde. Une France du concret, du terrain, enviable. Si j'oserais, désirable.
Loin des échanges entre méchants et gentils, mi-méchants et mi-gentils de quel Camp ou "Sans racine", qu'il ou qu'elle soit, le niveau du débat est au niveau de l'enjeu : Qui pour Président de la France

Vous n'y trouverez pas un inventaire à la Prévert de mesures "marketing" ou "révolutionnaires", mais ce Que doit être un Président pour la France et Qui doit être un Président pour la France. De la lecture je retiens dans le désordre, même si les mots ne sont pas toujours employés : Intégrité, Cohérence, Persévérance, Impartialité, Ouverture aux idées et aux autres, Respect, Protecteur, Pédagogue, Visionnaire. Il est Président pour les générations actuelles, actives ou non. Aussi pour celles en devenir.
Je mets le fait que cela corresponde à François Bayrou sur le compte d'une coïncidence.

Comme toujours, les Valeurs qui font de l'homme ce qu'il est sont primordiales. Celles de François Bayrou sont en trame de fond de ce livre.
Personne ne sera étonné que la direction proposée n'est pas à "gauche toute" ni à "droite toute", ni, et c'est important, "accélération du changement et tant pis pour les millions de citoyens qui ne pourront pas suivre". La direction proposée est claire : oui des changements doivent être mis en oeuvre, les citoyens doivent être impliqués dans les choix et être accompagnés dans la mise en oeuvre de ces changements.

Fin novembre, dans mon billet "Passer de spectateur à Acteur de notre avenir"  j'écrivais : Malgré les difficultés que chacun aura à surmonter, les Citoyens devront accepter largement ce choix. Le seul rassemblement efficace est toujours celui de Citoyens. Ce n'est pas celui des "élus" ni celui de "partisans". Je réponds donc "Présent".

Je stoppe mes commentaires et vous propose quelques lignes parmi les plus remarquables.

Je refuse de considérer que notre société est faite de méritants, d'un côté, et d'assistés, de l'autre. Je refuse qu'on considère que c'est un grand privilège que de pouvoir cumuler un RSA et une allocation logement. Et que donc tous ceux-là sont à poursuivre, et qu'il faut lancer des armées d'enquêteurs pour vérifier leur compte en banque, si par hasard ils ne sont pas interdits bancaires. Et que parallèlement, au même moment, il est urgent de supprimer l'ISF. Je pense qu'on a le droit d'envisager de supprimer l'ISF, même si je crois que des adaptations seraient plus convenables et plus utiles. Mais je refuse qu'on mette sur le même plan la mise en accusation urgente des chômeurs et des allocataires de minima sociaux, et la défense urgente de ceux qui ont la chance, par leur carrière, ou plus encore par la naissance, d'être à la tête d'un important patrimoine. Je veux bien qu'on pose des questions. Mais je refuse les réponses indécentes.
Je pense que le grand combat des décennies qui viennent, c'est le combat des tenants de l'inclusion contre ceux qui acceptent, ou justifient, ou sont indifférents à l'exclusion.
(Résolution Française - François Bayrou - Edition de l'Observatoire - Extrait page 168)

 

 

 
Le Changement c'est maintenant ( ? ou ! ) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Délégué Départemental   
Vendredi, 23 Décembre 2016 11:47

Rejoignez François Bayrou sur AgoraDem.frLorsque la situation d’un pays est grave, lorsqu’un continent est en perte de repères, il faut chercher à rassembler et non pas à diviser. Le rassemblement est une condition incontournable du redressement.

Depuis sa création il y a bientôt dix ans, le Mouvement Démocrate défend un projet de société équilibré et refuse que la politique soit dominée par des extrêmes. Nous avons la conviction que parmi les différentes sensibilités républicaines du pays, si l’on va au fond des choses, il y a plus d’accords que de désaccords. Le constater, c’est préparer l’avenir. Le nier en adoptant des postures sectaires, c’est se condamner à la régression. La France a un besoin urgent de rassemblement. Le courant réformiste que nous incarnons doit compter dans le débat pour les prochaines élections présidentielles.

En créant cette plateforme, je souhaite permettre à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice. Nous ne partons pas de rien : un travail conséquent a déjà été fourni pour l’élaboration de notre “Projet humaniste” en 2009 et pour notre programme présidentiel en 2012Ils feront office de bases de réflexion car de nombreux problèmes n’ont toujours pas été résolus et certains se sont même considérablement aggravés. D’autres sont également apparus et nécessitent que nous les intégrions à notre projet.

Nous pouvons reconstruire notre avenir commun à condition de retrouver un horizon partagé, à condition que soient tracées les voies claires du redressement d’un projet pour la France. Écrivons le ensemble. Je compte sur vous et je vous en remercie.

signature-bayrou

François Bayrou

2017 ne se fera pas sans vous !   Connectez vous à AgoraDem.fr

 

 
Passer de spectateur à Acteur de notre avenir PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Délégué Départemental   
Dimanche, 27 Novembre 2016 23:35
Université Modem Seignosse - Discours clôture de François BayrouAprès prés de 5 ans de "retrait" voire d'absence, à partir de ce soir le Centre peut à nouveau respirer "Libre" de tout engagement et, avec François Bayrou s'il décide de répondre présent, s'affirmer afin de proposer un projet pour répondre au nécessaire besoin de cohésion de la nation par la solidarité de ses composantes.
Malgré les difficultés que chacun aura à surmonter, les Citoyens devront accepter largement ce choix. Le seul rassemblement efficace est toujours celui de Citoyens. Ce n'est pas celui des "élus" ni celui de "partisans".
 
Quel sera le choix du Centre (et "annexes") ? Quelle sera la décision de François Bayrou ?
Un abandon consacrerait le principe des primaires et le bipartisme LR PS . Vu leurs échecs depuis des décennies, un abandon dégagerait mécaniquement et rapidement le passage pour les extrêmes.
Alors quel avenir pour notre vie en commun ? Alors que deviendront nos valeurs ?
 
Plusieurs fois nous avons combattu et essayé de convaincre sans vraiment espérer le succès. Remettons nous au travail. Pour chacun, se dire "agis" est maintenant l'avenir.
  
 
Réaction de François Bayrou après la primaire LR PDF Imprimer Envoyer
Écrit par François Bayrou   
Dimanche, 27 Novembre 2016 23:02

Affiche officielle de campagne

 

La "primaire" organisée par le parti Les Républicains a donné un résultat sans ambiguïté. François Fillon l'a emporté nettement en ayant su créer une dynamique forte.

Nous voulons saluer avec gratitude l'engagement, le travail et la volonté de rassemblement qui a été celle d' Alain Juppé tout au long de ces deux dernières années. Cet engagement était servi par de précieuses qualités humaines, sensibilité, courage et sens de l' Etat. 

Pour nous, au delà du résultat de cette compétition, le rassemblement demeure la condition même de l'alternance en  2017.

Le projet qui a été annoncé par François Fillon a été au point de rencontre de la droite. La question est de savoir s'il est au point d'équilibre qu'exige l'avenir de notre pays.

Ce programme pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société, qui vont apparaître dans les semaines qui viennent. Ces questions devront trouver réponse.

Nous croyons aussi que bien des sujets n'ont pas été traités: l'avenir de l'Union européenne, la sauvegarde d'une ambition sociale, la question de l'environnement et du durable, les nouvelles conditions du travail, la situation des jeunes et leur futur. Dans les semaines qui viennent, nous allons travailler à ces questions et à ces sujets pour tous ceux et avec tous ceux qui ont besoin que soient inventées des réponses nouvelles pour garantir et réussir l'alternance dont la France  a besoin

François Bayrou 

 

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 16