Accueil » Category Blog » Un Mouvement Démocrate minoritaire mais plus que jamais Utile

Mouvement Démocrate (National)


Warning: file_put_contents() failed to open stream: Permission denied in /home/modemhv/www/libraries/joomla/utilities/compat/php50x.php on line 66

Warning: /home/modemhv/www/cache/0806e729f710df6f62607972a1c17510.spc is not writeable in /home/modemhv/www/libraries/simplepie/simplepie.php on line 1511

Warning: file_put_contents() failed to open stream: Permission denied in /home/modemhv/www/libraries/joomla/utilities/compat/php50x.php on line 66

Warning: /home/modemhv/www/cache/72f2d30fb03e709d0d97a62b03773cd5.spc is not writeable in /home/modemhv/www/libraries/simplepie/simplepie.php on line 1623

Warning: file_put_contents() failed to open stream: Permission denied in /home/modemhv/www/libraries/joomla/utilities/compat/php50x.php on line 66

Warning: /home/modemhv/www/cache/72f2d30fb03e709d0d97a62b03773cd5.spc is not writeable in /home/modemhv/www/libraries/simplepie/simplepie.php on line 1623
 
Un Mouvement Démocrate minoritaire mais plus que jamais Utile PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Délégué Départemental MoDem12   
Dimanche, 30 Septembre 2012 17:03
Et si en face Majorité il n’y avait pas qu’Opposition mais plus logiquement et utilement il y avait parfois en face, parfois à côté, une Minorité ?
Et si les sensibilités qui composent le MoDem étaient plus unis que celle qui composent la Majorité actuelle et que celles qui composaient la précédente et se sont à l’unisson mutées en Opposition ?
Et si …

Vous avez raison, vous préférez écouter François Bayrou. Entièrement d’accord Wink


Vidéo du Discours de Clôture



En attendant le texte complet, je vous propose ma sélection d’extraits
(mise à jour 01/10/2012 - Texte complet du discours disponible en cliquant ICI)

"J’ai choisi, tout au long de ma vie politique, d'être du côté, inconfortable, peut être même périlleux, de ceux qui disent invariablement la vérité au peuple des citoyens."

(Citant Bill Clinton) "La coopération porte plus de fruits que le conflit perpétuel."

"Je veux vous dire ceci, qui concerne notre vocation de Mouvement Démocrate. Il est deux sortes de femmes et d'hommes politiques. Il y a ceux qui pensent qu'il faut d'abord  chercher des voies, et il y a ceux qui pensent qu'il faut d'abord chercher le bien du pays, le bien commun, le bien des gens. Et qu'au bout du compte, c'est par ce chemin là qu'on trouvera les voix d'estime et de respect et d'adhésion. Et quand il y a contradiction, quand il arrive dans les moments graves qu'il y ait contradiction entre la recherche des voix et la recherche du bien commun pour le pays, alors l'heure vient où il faut choisir son camp. Et permettait moi de vous le dire, avec affection et avec émotion, quand il a fallu choisir, j'ai choisi."

(Citant Winston Churchill) "Il y a deux sortes de responsables politiques, ceux qui préparent la prochaine élection et ceux qui préparent la prochaine génération. Les premiers sont des politiques, les seconds sont des hommes d'Etat."

"Nous défendons et nous servons l'idée de l'unité du Centre. Pas aujourd'hui en 2012 seulement, pas épisodiquement, pas accidentellement, Toujours. Quand on nous expliquait, car nombreux étaient ceux qui expliquaient, qu'il fallait que le Centre disparaisse pour se fondre au sein d'un parti unique l'UMP, nous défendions l'existence du Centre et j'allais à Toulouse ... Quand on nous expliquait qu'il fallait que le Centre se scinde parce qu'il fallait qu'une fois pour toute qu'il fut clairement à droite nous défendions son intégrité et son unité et son originalité. Et aujourd'hui nous disons si le Centre existe alors le Centre est un. Il n'y a pas de centre droit, de centre gauche ou de centre ailleurs. Le centre n'a pas besoin d'adjectif. Le Centre n'a pas besoin qu'on le renvoie sur le côté ... Le Centre doit se définir par lui même et pas par rapport aux autres."

"... ceux qui disent que le Centre doit forcément être à droite ils disent une seule chose, ils disent que pour eux le Centre n'existe pas vraiment."

"Nous pouvons travailler avec la droite ... si la droite est compatible avec ce que nous croyons dans son projet et dans ses intentions et dans sa manière d'être. . . . De la même manière nous pouvons travailler avec la gauche si la gauche est compatible avec ce que nous croyons, si l'évolution qui se dessine, dont je ne suis pas sur qu'elle aille à son terme, dont j'espère qu'elle va se confirmer, alors oui nous pouvons être co-responsables de l'avenir du pays."

"Nous pouvons nous allier mais nous ne devons pas nous dissoudre. Il n'y a pas d'allégeance obligatoire, il n'y a pas d'alliance obligatoire parce que l'alliance obligatoire ce n'est pas une alliance, c'est une soumission."

"Le Mouvement Démocrate affirme son offre de dialogue, de coopération, de travail en commun, de rapprochement, de démarche unitaire, d'unité. J'ai suivi une gradation, peut être est-ce la gradation du temps à tous ceux qui s'inscriront dans la reconnaissance des vertus du Centre de la vie politique française à une condition que le Centre soit le Centre. Qu'il s'assume, qu'il soit fier de ce qu'il est autrement il est un ersatz, une copie et personne ne choisit la copie on va droit à l'original. »

"Si nous n'avions pas été là, pendant ces dix années, à mener ces combats, parfois difficiles, parfois presque victorieux, le Centre n'existerait plus parce que sa disparition était programmée par les forces puissantes qui nous entourent. Nous l'avons sauvé. Le centre nous l'avons sauvé tous ensemble, en portant le drapeau quand plus personne n'y croyait et que les autres étaient partis sous d'autres horizons où ils voulaient nous entraîner. Nous avons résisté et nous avons mené le combat et même nous avons failli le gagner. Nous ne demandons, nous qui l'avons sauvé, qu'une seule chose, c'est qu'il s'affirme et qu'il grandisse et qu'il sache enfin qui il est et où il va, et qu'au lieu de borner ses ambitions à être la roue de secours ou l'allié d'un puissant voisin qui domine le camp, il accepte lui même de regarder en face la seule perspective qui vaille c'est à dire la victoire dans notre pays."

" Alors me direz vous, il y a l'élection présidentielle, ... s'il y a plusieurs candidats, et bien, Marielle de Sarnez en a fait la proposition, nous organiserons les primaires du Centre et le Centre aura son candidat ... et cette fois ci tous les leaders du Centre soutiendrons le candidat du Centre. Et peut être cette fois, ce candidat, soutenu par les siens au lieu d'être combattu par les siens, ce candidat gagnera-t-il"

"Nous choisirons une chose, je vous le promet. Nous choisirons ce qui sera le plus utile au pays dans les moments difficiles qu'il va traverser."

(A propos de l'Université de rentrée) "C'étaient des journées formidables que nous avons vécues ensembles parce qu'elles n'avaient un seul sujet : Comment nous qui avons fondé et défendu le Mouvement démocrate en France allons nous être le plus utile à notre pays. C’est la voie que nous avons choisi."

 

Mise à jour le Dimanche, 21 Décembre 2014 19:34