Accueil

Mouvement Démocrate (National)


Warning: file_put_contents() failed to open stream: Permission denied in /home/modemhv/www/libraries/joomla/utilities/compat/php50x.php on line 66

Warning: /home/modemhv/www/cache/0806e729f710df6f62607972a1c17510.spc is not writeable in /home/modemhv/www/libraries/simplepie/simplepie.php on line 1511

Warning: file_put_contents() failed to open stream: Permission denied in /home/modemhv/www/libraries/joomla/utilities/compat/php50x.php on line 66

Warning: /home/modemhv/www/cache/72f2d30fb03e709d0d97a62b03773cd5.spc is not writeable in /home/modemhv/www/libraries/simplepie/simplepie.php on line 1623

Warning: file_put_contents() failed to open stream: Permission denied in /home/modemhv/www/libraries/joomla/utilities/compat/php50x.php on line 66

Warning: /home/modemhv/www/cache/72f2d30fb03e709d0d97a62b03773cd5.spc is not writeable in /home/modemhv/www/libraries/simplepie/simplepie.php on line 1623

Websphère

Mouvement démocrate

Connexion




 
Per la lenga occitana e las autras PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Comite de soutien Aveyron Bayrou 2012   
Vendredi, 30 Mars 2012 10:24

Read more

François BAYROU marque fortement son soutien aux langues et cultures régionales.

Lors de son meeting à Toulouse le 10 mars, 2012, François Bayrou a rappelé son combat permanent non seulement pour le pluralisme de la vie politique mais aussi pour le pluralisme culturel en affirmant « nous avons le devoir de faire en sorte que la culture aussi devienne pluraliste. Les langues régionales doivent être reconnues à leur juste place, celle de la richesse nationale !(…) nous devons en aucun cas la voir déchirer par les jacobins de tous poils ! »

En ponctuant son discours d’une intervention en béarnais, il est le seul candidat à porter un soutien aussi fort, et aussi sincère à une cause chère à notre territoire, à notre patrimoine et à notre avenir commun.

François Bayrou pòrta tot son sosten a las lengas e a las culturas regionalas.
Pendent son amassada a Tolosa lo 10 de març de 2012, François Bayrou tornèt dire sa lucha de longa pel pluralisme, per la diversitat de la vida politica, mas tanben per la diversitat culturala en disent " avèm lo dever de far que la cultura venga pluralista. Las lengas regionalas devon èsser reconegudas a lor plaça vertadièra, la de la riquesa nacionala ! (...) la  devèm pas veire estrifada, espotida pels jacobins de tota mena !"
Amb una intervencion en bearnés dins son discors, es lo sol candidat qu'aja portat un sosten tan fòrt e tan vertadièr a aquela causa cara pel nòstre païs, pel nòtre patrimòni, pel nòstre avenidor comun.
 
Au Zénith, le 25 mars François Bayrou a été très concret  : "Je défendrai les cultures et les traditions régionales et locales. Je ferai adopter par la France la charte des langues et cultures régionales, qui sont pour notre pays une partie de son trésor national.".
 
 
L'extrait de la vidéo du meeting de Toulouse (4'45) (ou Cliquez ICI pour lire le texte de l'extrait en français et en occitan)
 

François Bayrou défend les langues régionales à... par bayrou
 
En savoir plus
 

Mise à jour le Dimanche, 08 Avril 2012 18:14
 
Je m'informe, puis je décide PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Comité de soutien Aveyron Bayrou 2012   
Mercredi, 28 Mars 2012 17:52

Pas de temps pour écouter l'intégralité d'un discours ou pas assez confiance dans le retour Médias des interventions du candidat, alors pour vous l'Equipe de campagne de François Bayrou a préparé des extraits à consulter à la demande, à votre rythme . . . et  n'hésitez pas à faire partager ce billet à vos amis (cliquez sur l'enveloppe à la droite du titre et complétez le formulaire ou sélectionnez le texte suivant - Je m'informe, puis je décide - copiez le et collez le dans un mail à destination de votre liste de contacst). 

"Je suis venu vous parler d'espoir"  (< 9mn)
"La République abandonnée" (5mn)
"Le choix décisif" (<11mn)
"Reconstruire la République" (7mn)
"Je veux reconstruire le produire en France" (<7mn)
"Ma conception de la République" (<4mn)
"La refondation de l'école" (<7mn)
"Je serai le président qui tiendra la promesse écologique" (<4mn)
"La réalisation du grand dessein européen" (<11mn)
"La France solidaire" (7mn)
"La sécurité doit devenir proche au lieu d'être lointaine" (<4mn)
"La moralisation de la vie publique" (<9mn)
"Un espoir de renouveau" (6mn)
"Les 6 premiers mois du mandat" (6mn)
"Je serai le président du rassemblement" (<3mn)
 

 
Exercice de calcul mental PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Délégué départemental Modem12   
Dimanche, 25 Mars 2012 15:37

Nous sommes début 2011, dans un pays imaginaire où tous les contribuables reçoivent au moment de déclarer leur revenu une synthèse du budget prévisionnel de l'année.

Dépenses prévues : 360
Recettes prévues : 270
Déficit prévue   : 90

1- De combien, en pourcentage, faudrait-il réduire les Dépenses pour ne pas avoir de Déficit ?
2- De combien, en pourcentage, faudrait-il augmenter les Recettes pour ne pas avoir de Déficit ?
Réponses dans la "brève de tractage" dialogue entre Jean-Luc et Innocent

Pour mémoire, concernant notre famille France, sur le document du Ministère du Budget, des Comptes Publics, de la Fonction Publique et de la réforme de l'Etat (je sais, c'est long, mais à l'époque, le ministre avait encore du temps pour être en plus porte-parole du gouvernement) pour le Budget 2011

Dépenses prévues 363,4 milliards d'euros (dont 45,4 - soit 12,5% - pour les charges de la dette existante au 1er janvier 2010)
Recettes prévues 271,8 milliards d'euros
Déficit (là l'unité n'était pas notée, mais il s'agissait bien de milliards d'euros) 91,6
Le réalisé recettes, dépenses et déficit officiel devrait être disponibles sous peu. Mais il est déjà certains que le déficit sera proche de 100 milliards.

Au sujet de la dette, voici une "brève de tractage" (*) Cliquez ci dessous sur "Lire la brève de tractage"

 
Avant le désert médical PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nathalie PaganiI - Vice-Présidente MoDem Creuse   
Samedi, 24 Mars 2012 14:22
Après la présentation de son « Contrat Social » et de son interview à l’hebdomadaire « Le Généraliste », François Bayrou a tenu à réaffirmer son soutien au monde médical, lors de son discours de clôture du forum sur les solidarités le 11 février 2012 à Paris..
François Bayrou souhaite recentrer la vocation du médecin sur l’acte médical pour alléger les contraintes, notamment paperassières, et reconstruire reconnaissance et légitimité des acteurs de santé : la consultation, le geste auprès des malades comme priorité de notre système de santé.
Sur les déserts médicaux, il propose d’élargir le numerus clausus par la négociation, contractuellement, en fléchant un certain nombre de postes vers des affectations temporaires de quelques années sur les territoires en besoin.
Développer, au cours des études universitaires, des enseignements et stages spécifiques pour valoriser la profession de médecin généraliste.
Opposé au principe du paiement à la performance, défenseur du paiement à l’acte et de la liberté d’installation, François Bayrou est partisan d’un contrat de bonnes pratiques avec la mise en place d’un forfait pour certaines maladies chroniques ou pour des missions de prévention.
Il plaide pour la création d’un « Bouclier Santé », inspiré du régime de mutuelle universelle d’Alsace – Moselle.
Sur la thrombose des urgences hospitalières, François Bayrou propose l’installation de maisons médicales d’urgence, mixtes, chargées de soigner en premier recours ou d’orienter vers les urgences réelles.
Il réaffirme le devoir de maintien, dans tous les territoires, de service de santé de proximité, de soins ambulatoires, de maternité.
L’équilibre et l’équité de la protection sociale sont des objectifs possibles par une restructuration, une mise en réseaux et l’échange de bonnes pratiques.

Lire  Extrait de l'intervention de François Bayrou en pièce jointe.


 
Meeting Toulouse - les derniers témoignages PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Participants aveyronnais au Meeting de Toulouse   
Mercredi, 21 Mars 2012 20:58
Christian Grau
Ce soir là, dans la magnifique Halles aux Grains, quelle belle vision de la république nous a donné François Bayrou ! D’abord de la République de l’égalité des chances en rappelant que son père accompagnait son grand-père, paysans tous deux, dans ce même endroit pour y vendre leurs grains.
La République telle que l’on voudrait qu’elle redevienne. « Je suis quelqu'un, c'est vrai, on me le reproche quelquefois et j'accepte le reproche, qui a un idéal… »
Il s’appuie sur Jaurès prêchant les vertus de la République aux lycéens de Toulouse. Pas une minable récupération comme nous en avons entendu ailleurs, mais Jaurès mû par cette  ambition de  « nous mener vers les hauteurs », nous mettre debout, pour nous élever « au plus haut degré de responsabilité » cher à Marc Sangnier.
"C'est trahir la République que de la tirer vers le bas !" dénonce Jaurès.
Bien sûr, les journalistes ne retiennent  pas ces choses là, pensant que ça n’intéresse pas les gens. Et la maigre place consacrée à ce discours le lendemain le montre bien. Le hallal c’est plus vendeur ! Et pourtant si, ça les intéresse et les interpelle, et c’est justement parce que Bayrou – qui respecte les gens - fait appel à ce qu’il y a d’intelligent et de noble en nous qu’il est tellement apprécié des français (les enquêtes qualitatives le mette premier sur tous les critères, loin devant tous les autres).
Maintenant qu’enfin les obligations de temps de parole vont s’imposer, sa voix puissante et rassurante va se faire entendre et surgir, par delà les vociférations dont on nous a gavés jusqu’ici.
A nous aussi d’être ses inlassables relais, avec la confiance et l’esprit de conquête en bandoulière!

Isabelle
Je fais partie de ce pourcentage de la population qui ne sait pas encore quel bulletin insérer dans l’urne le 22 avril. Ras de bol du système et sentiment que nos dirigeants vivent sur une autre planète sont probablement à l’origine de mon indécision. Mais comment faire changer les choses ?
« Viens avec nous à Toulouse : François Bayrou y tient un meeting. Vivre un discours en direct apportera peut être de l’eau au moulin de ta réflexion !»
Me voila donc partie par un après midi ensoleillé dans un bus affrété par le Modem 12 pour vivre une expérience nouvelle pour moi ! Que ce soit durant le trajet aller ou une fois arrivé à la Halle aux Grains, l’ambiance est bonne enfant voire même festive (sympa les « Brigitte » et la bandas !). Bien évidemment, les conversations tournent toutes autour de la campagne et DU candidat Modem ! J’écoute. J’écoute beaucoup, j’essaye de comprendre ce qui leur fait penser à tous que François Bayrou est le mieux placé pour répondre à leurs attentes et à celles de notre pays en difficulté.
Puis il arrive, et après les introductions d’autres orateurs, il prend la parole. Je ne sais pas vraiment à quoi je m’attendais ni dans le discours, ni dans le ton, ni dans l’attitude ….(surement à un étalage de propositions comme on le voit parfois chez certains, probablement à des envolées verbales tonitruantes comme le font d’autres) et au final, qu’est ce que j’ai entendu ? un homme qui nous parle de ses valeurs, de ce que représente pour lui la responsabilité de transmettre aux générations futures, un homme qui dit vouloir rassembler pour avancer ….
Et mon cœur de mère de famille ne peut qu’approuver ! Rien à redire Monsieur Bayrou ….
Alors ai-je enfin résolu mon problème de choix quant au bulletin que je vais glisser dans l’enveloppe du 1er tour ?

Jean-Louis
La proposition de référendum sur la moralisation de la vie publique : Une idée indispensable à faire connaitre au plus grand nombre possible d'électeurs

Guilhem de COLONGES - Membre du Comité de soutien à F.Bayrou
Lors du meeting de Toulouse le 10 mars 2012, François Bayrou a communiqué avec force ses convictions politiques fondées sur des valeurs humaines essentielles au redressement de la France. Son discours se démarque fondamentalement de celui de ses concurrents aux présidentielles. Le rassemblement qu'il appelle de ses voeux est le seul qui puisse relancer la France dans les domaines économiques et sociaux. Le peuple français ne doit plus se laisser endormir par les sirènes des candidats de la division (UMP) ou de l' illusion (PS). De plus, F. Bayrou est le seul à dessiner clairement les contours d'un République irréprochable.

 

Mise à jour le Mercredi, 28 Mars 2012 18:21
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 de 16