Accueil » Témoignages » Meeting Toulouse - Premiers témoignages
 
Meeting Toulouse - Premiers témoignages PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Participants aveyronnais au Meeting de Toulouse   
Mardi, 13 Mars 2012 13:10

Nadine Alvarez - Chirurgien dentiste
Le meeting de samedi a répondu à mes attentes,dans la mesure où j'ai ressenti dans les propos de F.Bayrou qu'il avait une vision pour la France ,qu'il propose une voie qui m'intéresse .
Je crois vraiment que l'avenir ne pourra s'éclaircir qu'en associant la majorité de nos concitoyens.
Mon plus jeune fils qui était présent était enthousiaste. Pour la première fois depuis longtemps,il a eu l'impression que son avenir était pris en compte et qu il n était pas stigmatise ou pris pour un imbécile.
Un candidat qui s'engage pour donner un avenir à nos jeunes,autre que celui de machine à payer la dette et nos retraites,voilà un vrai projet et le défi de tous.

Anne, 27 ans
Enfin une vraie vision d'avenir pour l'Europe, avec un président européen élu au suffrage universel!

Dominique, 27 ans
Un appel à l'unité nationale, à la tolérance, l'acceptation de tous pour un même but : construire une démocratie ou l'humain est (re) place au centre et les diversités considérées comme un atout et non comme un facteur de division.

Gérard
Bonne organisation et déroulement, salle agréable, bien remplie, ambiance trés sympa.
Concernant le discours, personnellement, je l'ai trouvé bien mais....je crois que Mr Bayrou devrait durcir un peu et insister un peu plus sur ses arguments pour sortir de la crise.

Joël Serin – Animateur du Comité de soutien AveyronBAYROU2012
Le parlé vrai de François BAYROU à Toulouse
Après une prestation télévisée de très haute qualité sur Antenne2, François BAYROU a récidivé  Samedi soir à TOULOUSE dans une halle aux grains qui affichait complet.
Convaincant, précis, mordant, il a exposé devant les 2000 sympathisants dont une bonne centaine d’Aveyronnais venus en bus et en voiture, son programme de refondation, de moralisation de notre nation, pointant ses deux principaux adversaires de candidats de la division et de l’illusion avec de part et d’autre ceux qu’il a dépeint comme des candidats de « l’extrême division » et de « l’extrême illusion ».
C’est sans une note qu’il a repris ses propositions, s’inscrivant en faux contre des promesses intenables, exposant un plan de redressement des finances publiques mesuré, pesé, réfléchi auquel chaque français participera, pour ne pas avoir à subir demain les affres de mesures insoutenables.